Communiqué de presse

L’homophobie sur le pas de la porte

Le 10 mars 2014, un jeune homme était violemment insulté et agressé à Cherbourg dans le hall de son immeuble. Son agresseur a été condamné à 2 mois d’emprisonnement avec sursis pour violences volontaires. La circonstance aggravante liée à l’orientation sexuelle de la victime a bien été retenue par le tribunal. L’agresseur a été condamné à verser un euro de dommages-intérêts à SOS homophobie qui s’était constituée partie civile. L’association était représentée par Maître Delphine Manuel Lauriano, avocate au barreau de Caen.

La lutte contre l'homophobie et la transphobie deux ans après l'élection de François Hollande

En 2012, SOS homophobie faisait parvenir à chaque candidat-e à l’élection présidentielle un questionnaire portant sur 12 revendications qui visent à lutter contre l’homophobie et la transphobie, et à œuvrer pour l’égalité des droits. Deux ans après les élections présidentielle et législatives, force est de constater que ces sujets tendent à être mis de côté par le nouvel exécutif.

Agression homophobe à Cherbourg : SOS homophobie se constitue partie civile

Le 10 mars 2014, Sébastien M. était violemment agressé et insulté dans le hall d’entrée de son immeuble par son voisin. L’agresseur présumé comparaît demain 17 juin devant le tribunal correctionnel de Cherbourg. SOS homophobie s’est constituée partie civile dans ce procès. L’association sera représentée par Maître Delphine MANUEL LAURIANO, avocate au barreau de Caen.

14 juin : Journée du don de sang, mais pas pour les hommes gays et bi

Le 14 juin est la Journée mondiale du don de sang. L’occasion de réaliser des collectes de sang exceptionnelles afin de sauver plus de vies, en en appelant à la générosité des citoyen-ne-s… mais pas à celle des hommes homosexuels et bisexuels.

SOS homophobie souhaite une bonne fête à tous les papas

A l’occasion de la fête des pères, et alors qu’il y a quelques jours l’adoption de la proposition de loi « Autorité parentale et intérêt de l’enfant » a été repoussée à l’Assemblée nationale, SOS homophobie tient à rappeler son soutien à toutes les familles et appelle au vote rapide d’une loi Famille juste, égalitaire et protectrice.

Syndiquer le contenu