Communiqué de presse

Don de sang des homosexuels : un pas en avant

Dans le cadre de la présentation de la « loi santé », l’Assemblée nationale a adopté hier un amendement contre l’exclusion des homosexuels et des bisexuels masculins du don de sang.

Sidaction : tou-te-s uni-e-s contre le sida

Jusqu’à dimanche soir se déroule la 21e édition du Sidaction. La lutte contre le sida, contre la sérophobie, et contre l’homophobie et la transphobie sont étroitement liées. A ce titre, SOS homophobie s’associe à cette mobilisation, rappelle l’importance de lutter contre toutes les discriminations, et appelle au don en faveur de la lutte contre le sida.

De nouvelles instances dirigeantes à la tête de SOS homophobie

L’Assemblée générale annuelle de SOS homophobie s’est tenue ce samedi 21 mars 2015 à Paris. A cette occasion, les membres de son Conseil d’administration ont été élu-e-s. Pour la première fois de son histoire, SOS homophobie sera dirigée par un Conseil d’administration paritaire. L’association est fière de cette avancée, reflet de son engagement nécessaire en faveur des droits des femmes.

PMA : un droit oublié pour toutes les femmes

D’après le site d’information Mediapart, le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) repousserait à l’automne 2015 son avis sur l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes. SOS homophobie s’inquiète d’un nouveau report de cet avis, attendu par des familles, des femmes, des enfants, en recherche de sécurité, de droits et d’égalité.

Une promesse de sang ?

Mardi 17 mars, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, s’est de nouveau prononcée en faveur d’une levée de l’interdiction pour les homosexuels et bisexuels masculins de donner leur sang. Selon la ministre, « il ne serait pas acceptable que l’orientation sexuelle soit perçue comme un critère d’exclusion ». SOS homophobie salue ces propos mais restera extrêmement attentive à la prise effective de mesures pour mettre fin à une discrimination qui interdit à vie aux hommes gays et bisexuels d’effectuer cet acte citoyen.

Syndiquer le contenu