Communiqué de presse

SOS homophobie renouvelle ses instances dirigeantes

L’Assemblée générale annuelle de SOS homophobie s’est tenue ce samedi 22 mars 2014 à Paris. A cette occasion, les membres de son Conseil d’administration et de son bureau ont été élu-e-s.



Le nouveau bureau de SOS homophobie est ainsi composé : 
Yohann ROSZÉWITCH est élu président, succédant à Elisabeth RONZIER qui devient vice-présidente ; Ronan ROSEC conserve son mandat de secrétaire et Ludovic SAULNIER son mandat de trésorier ; Grégory PRÉMON et Alexandre ANTOLIN intègrent le bureau en tant que coordinateurs de projets.

Le prix Pierre Guénin contre l'homophobie est décerné à Edouard Louis et Sébastien Lifshitz

Le 17 mars 2014, les membres du jury du prix Pierre Guénin contre l’homophobie et pour l’égalité des droits parmi lesquels compte SOS homophobie, se sont réuni-e-s et ont décidé de distinguer Edouard Louis et Sébastien Lifshitz.

 

SOS homophobie publie les chiffres clés de sa deuxième enquête sur la lesbophobie

En mars 2013, SOS homophobie lançait une enquête nationale sur la visibilité des lesbiennes et la lesbophobie. Le 8 mars, les premiers résultats seront présentés à l’occasion des 20 ans de SOS homophobie.

 

Mineur-e-s auteur-e-s d'agressions physiques homophobes : à quand une prévention efficace de l'homophobie et de la transphobie ?

Alors que les agressions physiques homophobes perpétrées par des mineur-e-s se succèdent ces derniers jours dans le sud de la France, SOS homophobie appelle à une intensification des actions de prévention des LGBTphobies en direction des jeunes.

 

A Sotchi, les athlètes homosexuel-le-s et bisexuel-le-s devront rester au placard

Demain, journée historique, débuteront les premiers Jeux Olympiques d'hiver accueillis par la Russie. Cet événement célébrant l'Universalisme aura une teinte amère pour les athlètes lesbiennes, gays et bisexuel-le-s qui devront rester dans le placard. En effet, au nom des lois russes pénalisant la "propagande" homosexuelle, les personnes concernées ne pourront pas exprimer ce pan de leur identité dans l'espace public, sous peine d'amende.

Syndiquer le contenu