Journée internationale en souvenir des victimes de la transphobie (TDOR)

Chaque 20 novembre, la journée internationale en souvenir des victimes de la transphobies (TDoR = international transgender day of remembrance) attire l’attention sur les violences subies par les personnes transidentitaires. 

DU 6 au 21 novembre 2014, en PACA, SOS homophobie PACAPolychromesl'Observatoire des Transidentités (ODT), l'association des Transgenres de la Côte d'Azur (ATCA), le T.Timele Point de Lumière, et les cinémas Utopia manutention (Avignon), Les Variétés (Marseille) et Le Mercury (Nice) s'associent pour proposer des évènements pour comprendre et se souvenir.

Tous les évènements TDOR en PACA sur la page http://www.lgbt-paca.org/actualites/journee-internationale-en-souvenir-des-victimes-de-la-transphobie-tdor.

Ce TDOR interassociatif a lieu pour la troisième fois consécutive en PACA: cliquer pour voir les programmes en 2012 et 2013.

  • Avignon  
    14/11: Intervention et stand de SOS homophobie, à la séance de 18h (heure exacte à confirmer), avant la projection du film PRIDE de Matthew Warchus (2014), au cinéma Utopia Manutention, 4 rue des escaliers Sainte-Anne. 
  • Carpentras. 
    21/11: Soirée débat sur le thème «Transidentité et genre: la société actuelle nous laisse-t-elle la liberté d'être nous mêmes?», en présence des militant-e-s SOS homophobie. Accueil à partir de 19h30 au café citoyen "Le Point de Lumière" 45 rue Galonne, centre ville, 0488848083, 
  • Marseille
    06/11 T.TIME pour les proches de personnes trans, de 19h à 21h au 25bis rue de la Palud.
    20/11 Présentation du rapport Transphobie et des résultats de l’enquête «Mission transphobie: témoigner» à l’initiative du Comité Idaho et République & Diversité, en partenariat avec la mairie de Paris, par K. Espineira, à 18h30,
    suivie d’une projection débat du film TRANSAMERICA de Duncan Tucker (2004), en présence des militant-e-s de l'ODT et de SOS homophobie, à partir de 19h30, au cinéma Les Variétés, 37 Rue Scotto.
  • Nice
    20/11, projection 
    débat du documentaire YO INDOCUMENTADA d’Andrea Baranenko (2011), en présence des militant-e-s de l'ATCA et de Polychromes, à 20h00, au cinéma Mercury, 16 Place Garibaldi.
     
     
     
  • Plus d'informations:
  • Le TDoR sur wikipédia: http://fr.wikipedia.org/wiki/Journ%C3%A9e_du_souvenir_trans
  • http://www.transgenderdor.org
  • L'association des Transgenres de la Cote d'Azur prend toutes initiatives pour l’insertion des personnes transgenres ; propose un espace d’accueil, d’écoute et d’information; promeut des actions fédératrices autour des transgenres et de leur entourage familial et socio-économique ; lutte contre les discriminations.
  • L'observatoire des Transidentités (ODT) est un site indépendant d’information et d’analyse sur les questions trans, inter et les questions de genre. Outre l’équipe permanente (L’équipe de ODT), il s’appuie sur un réseau d’acteurs-actrices de terrain, d’associations-partenaires et d’universitaires.
  • Présentation du rapport Transphobie et des résultats de l’enquête « Mission transphobie : témoigner » à l’initiative du Comité Idaho et République & Diversité, en partenariat avec la mairie de Paris. Le rapport a été rédigé par deux sociologues : Arnaud Alessandrin et Karine Espineira. Cette enquête a  recueillie des témoignages et des données afin de pouvoir traiter qualitativement et quantitativement la question de la transphobie dont les effets se font ressentir dans les environnements privés comme les espaces publics, familiaux comme socioprofessionnels. Ils touchent au droit, au travail ou encore à la santé. Il est important pour toutes les personnes trans que soit rédigé un rapport inventoriant et analysant les causes et effets de la transphobie sur la vie des personnes.
  • Le T.Time c’est un temps de rencontres, d’échanges et de soutiens entre personnes trans et/ou en questionnements sur leur identité, quels que soient nos parcours et nos modes de vie. Le T.Time a lieu à Marseille une à deux fois par mois dans les locaux de AIDES ou du Planning Familial. Autour d’un thé (ou tout autre liquide) et de grignotage, on peut y aborder des thèmes comme : les parcours de transition, la santé et le monde médical, les proches, les discriminations dans l’espace public et les administrations, les relations affectives et sexuelles, etc. Ça sert à se retrouver, partager du commun et du différent, se soutenir où et comme on peut, se refiler des tuyaux, et parfois trouver des solutions ensemble ! 
    Le prochain T.Time en direction des proches de personnes trans aura lieu le 6 novembre de 19h à 21h au 25bis rue de la Palud, 13001 MARSEILLE. Nous entendons par "proches", toute personne dont le quotidien est impacté par "la transition" (quelle qu'elle soit) d'une personne trans : cela peut être la "famille de sang", la "famille choisie", un.e partenaire, un.e amant.e (pas d'une nuit), un.e conjoint.e ou un.e ami.e qui accompagne la personne trans... Cette liste n'est pas exhaustive ! Cela ne peut pas être des personnes qui ont des liens avec des personnes trans par le travail, l'engagement politique... ou/et qui sont juste intéressé.e.s par les questions trans. Ce T. TIME ouvert aux proches est un moment de rencontres, de convivialité, d'échanges, de soutiens et de partages d'expériences dans une dynamique d'auto-support. 
    Vous pouvez nous contacter à cette adresse :

    , ou consulter notre page Facebook pour connaître les dates et lieux des prochains T.Time: https://www.facebook.com/pages/TTIME-TRANS-13/245264232316810 

  • Polychromes: l'association culturelle LGBT de la côte d'azur 
  • Le Point de Lumière, le café de la citoyenneté heureuse http://www.lepointdelumiere.com/Accueil.html
  • TRANSAMERICA, de Duncan Tucker (2005)
    Bree travaille jour et nuit afin d'avoir assez d'argent pour payer une intervention chirurgicale. Un jour, elle reçoit un appel téléphonique d'un adolescent en fuite qui recherche son père. Elle comprend avec effarement qu'il est le résultat d'une liaison hétérosexuelle sans lendemain qu'elle a eu des années auparavant...
    Transamerica a reçu le Prix du Meilleur scénario lors du Festival du Film Américain de Deauville 2005. Le long-métrage a également permis à Felicity Huffman, la même année, de remporter le Prix de la Meilleure actrice au Festival new-yorkais de Tribeca. 
  • YO INDOCUMENTADA  d’Andrea Baranenko (2011)
    Tamara, Désirée, et Victoria sont des femmes vénézuéliennes qui vivent à Caracas et qui à première vue, ont peu de choses en commun. Cependant, toutes les trois partagent plus que la simple ville dans laquelle elles vivent : elles portent une pièce d’identité qui montre un prénom qui n’est pas le leur.  Ce sont des femmes transgenres. Au Venezuela, il n’est pas légalement possible de changer son nom de naissance. Unissant leurs efforts, par une série d’actions en justice et un activisme infatigable pour l’égalité, ces femmes vont tester la volonté des institutions vénézuéliennes d’assurer le droit fondamental des citoyens : le droit à l’identité.
    Tamara Adriàn est une avocate vénézuélienne, diplômée de l’Université Catholique de Caracas. Elle obtient en 1982 un doctorat en droit, mention très bien, à l’Université Paris 2, et, la même année, le diplôme de l’Institut de Droit Comparé de Paris. Elle enseigne à des lycéens, étudiants et doctorants, à l’Université Catholique, et à l’Université Centrale du Venezuela. Elle est l’auteure de nombreux articles et livres sur les sujets qu’elle enseigne ainsi que sur les droits des LGTTTBI (Lesbianas, Gays, Travestis, Transexuales, Transgeneros, Bisexuales e Intersex).Ses articles portent sur les sujets de droit qu’elle enseigne, et bien sûr, sur les diversités sexuelles et de genre. Présidente du Comité de l’International Day Against Homophobia and Transphobia (IDAHO-T) (Journée Internationale Contre l’homophobie et la Transphobie - ndt), elle est également Secrétaire mondiale trans de l’ILGA (International Lesbian and Gay Association). 
 
Date: 
jeu, 20/11/2014 (Jour entier) - ven, 21/11/2014 (Jour entier)
Lieu: 

Marseille, Nice, Avignon, Carpentras

Délégation régionale: