Actions contre l'homophobie sur Internet

Signalements auprès de Twitter

 

Quels propos l'association SOS homophobie peut-elle signaler à Twitter ?

Les intervenant-e-s de SOS homophobie analysent les témoignages effectués par les internautes, et les tweets concernés.

Seuls les propos illicites, c'est-à-dire provoquant, diffamant ou insultant au sens de la loi du 29 juillet 1881 sur la presse, sont signalés à Twitter, comme autorisé par la Loi pour la Confiance dans l'Economie Numérique (LCEN) du 21 juin 2004.

 

Combien de signalements ont été effectués auprès de Twitter ?

Entre janvier 2013 et le 15 juillet 20013, SOS homophobie a reçu 233 signalements de propos homophobes sur Twitter. et en a répercuté 70 à Twitter. La différence correspond soit à des tweets jugés non illicites par les personnes de SOS homophobie qui les traitent (voir après), soit à des tweets qui n'ont pas été retrouvés sur Twitter car le témoignage n'était pas suffisamment précis (ex : "L'utilisateur @xxxxxx fait plein de tweets homophobes, il faut le bloquer !").

 

Comment les propos sont-ils signalés à Twitter ?

Les signalements sont effectués auprès de Twitter :

  • Soit en utilisant un formulaire de signalement spécifique lié à un compte Twitter de SOS homophobie
  • Soit par email auprès d'un contact privilégié chez Twitter. Le signalement est alors traité en priorité par Twitter par rapport aux autres signalements.

SOS homophobie n'a aucun pouvoir direct sur les contenus publiés par les utilisateurs sur Twitter. C'est toujours Twitter qui prend la décision de donner suite ou non aux signalements. Le compte Twitter mentionné précédemment n'a rien de particulier ; il ne permet pas d’effectuer d'actions spécifiques sur Twitter.

 

Qui effectue ces signalements au sein de SOS homophobie ?

Seul-e-s les membres de la commission chargée de traiter les témoignages homophobes ou transphobes sur Internet peuvent effectuer ces signalement de propos considérés comme illicites auprès de Twitter. Ces membres disposent d'une formation juridique sur l'homophobie et la transphobie, et agissent sous le contrôle du référent-e de la commission.

 

Quelles sont ensuite les actions menées par Twitter ?

 

Désindexation des Trending Topics/Tendances (TT)

Certains tweets intègrent un hashtag tel que #IlFautTuerLesHomosexuels. Si un grand nombre de tweets contiennent ce hashtag, il peut devenir un "Trending Topic" (ou Tendance en français) accessible depuis la page d’accueil de Twitter. Les visiteurs de Twitter pourront ainsi plus facilement accéder à tous les tweets contenant ce hashtag.

Point d'attention : un tel hashtag peut accompagner des propos homophobes mais également des messages neutres/d'information (ex : "#IlFautTuerLesHomosexuels en tête des mentions sur Twitter") ou opposés aux contenus homophobes associés à ce hashtag (ex : "Je viens de voir le hashtag #IlFautTuerLesHomosexuels et je me dis que la connerie est loin d'être morte").
En raison de cette variété de sujets et points de vue associés à ce hashtag, et pour éviter de supprimer en masse des messages non homophobes, nous ne demandons pas la suppression de tous les tweets contenant un tel hashtag, mais le retrait de ce hashtag de la liste des Trending Topics, afin que celui-ci ne soit plus mis en avant par Twitter. Les tweets restent accessibles par d'autres moyens sur Twitter.

Depuis le début de notre partenariat, et à date du 22/07/2013, Twitter a retiré à notre demande 3 hashtags de la liste des Trending Topics/Tendances : #IlFautTuerLesHomosexuels, #UnMondeSansGays et #MortAuxGays.

 

Blocage des posts pour les utilisateurs français

Certains posts d’utilisateurs, tels que « Si quelqu’un a les couilles de refaire une "Boston" pendant un rassemblement de gay qu’il ne se gêne surtout pas » (suite à l'attentat de Boston), sont contraires à la loi française. SOS homophobie demande alors à Twitter une action spécifique sur ce type de tweets.

Depuis le début de notre partenariat, et à date du 22/07/2013, Twitter a bloqué l’accès à 7 tweets pour les utilisateurs français, les tweets restant accessibles pour les utilisateurs étrangers. La liste de ces tweets est disponible à l’adresse suivante : http://chillingeffects.org/twitter

Twitter a choisi de ne pas retirer ou bloquer depuis le territoire français les autres tweets que nous lui avons signalés. Notamment, le tweet mentionné précédemment est toujours visible depuis le territoire français.