De l'opposition à la violence : une nouvelle étape dans le débat sur le projet de loi mariage pour tou-te-s ?