Débats à l'Assemblée nationale - 1er jour, par F., écoutant de SOS homophobie