Focus : la commission IFPA

La commission IFPA a été créée en 2007 sous le nom de "groupe travail". En effet, le travail est régulièrement le premier contexte d'homophobie constaté dans les rapports annuels, et la nécessité de conduire des actions de sensibilisation en entreprise est apparue. Des modules de formation ont été conçus en 2008 pour cette cible. Finalement, ce sont les acteurs de l'éducation et du sanitaire et social qui font le plus appel à des interventions. La commission est donc devenue "FPA", pour "Formation Pour Adultes". Que ce soit auprès d'assistant-e-s sociaux/sociales, d'infirmiers/ères scolaires, etc., la commission a été amenée à développer des formations de personnes relais, susceptibles de côtoyer dans leur travail des enfants et adolescent-e-s homosexuel-le-s parfois confronté-e-s à l'homophobie. Récemment est apparu le "I" d'IFPA, I comme "Interventions" car l'une des caractéristiques des actions de la commission IFPA est leur variété. Variété de forme (échanges-débats, intervention en conférence, etc.) et diversité des entités sollicitant une intervention surl'homophobie ou une formation sur sa prévention (rectorats, Unesco, etc.). C'est d'ailleurs pourquoi le travail de préparation entre les coanimateurs/trices, auparavant formé-e-s, est fondamental.

Diversité, transmission, partage, création et évolution sont les maîtres mots de la commission Interventions et Formations Pour Adultes.

En 2010, la commission IFPA a mené une vingtaine d'interventions sur toute la France.

Quoi de neuf à la commission IFPA ?

Ces derniers mois, la commission IFPA a connu de nombreuses évolutions. La principale d'entre elles est le développement d'actions dans le milieu sportif. D'une part, le Ministère des sports développe une action de prévention de l'homophobie dans le sport. A ce titre, la commission IFPA participe à la rédaction d'un livret pédagogique et à la création d'un module de formation sur l'homophobie et le racisme (Licra). Les premiers modules seront animés par la commission IFPA en 2012 à Paris et à Aix-en-Provence.

D'autre part, le SNEP (syndicat national des professeur-e-s d'éducation physique et sportive) a sollicité la commission IFPA pour la mise en place d'un module dédié. Après la présentation de ce module devant leur conseil national le 18 novembre, nous espérons plusieurs demandes d'intervention.

La deuxième nouveauté est partie d'un double constat : la commission IFPA a régulièrement des demandes d'interventions en régions, et plusieurs délégations régionales ont exprimé le souhait de pouvoir interventir. La formation d'automne a donc permis d'accueillir des membres d'Amiens, Biarritz, Lille et Lyon.

Par ailleurs, cette formation des formateurs et formatrices IFPA a été étoffée par une journée supplémentaire sur les techiques d'écoute active et d'animation de groupe. Enfin, il est apparu que cette journée de formation peut être adaptée pour de nombreux/euses membres actifs/actives de SOS homophobie, que ce soit pour l'animation d'interventions et de formations, mais aussi pour l'écoute, pour la tenue de stands... La commission IFPA proposera donc prochainement des formation internes.

 

Les co-référents de la commission IFPA