Homophobie dans les tribunes de football : ça suffit