Journée mondiale de lutte contre le sida : marchons nombreux-ses contre le virus et la sérophobie !

 

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, SOS homophobie a une pensée particulière en mémoire de celles et ceux qui sont décédé-e-s, et de celles et ceux qui luttent au quotidien contre le VIH et la sérophobie.

SOS homophobie s’alarme de l’augmentation, en 2016, des discriminations à l'encontre des personnes vivant avec le VIH ou les hépatites. Selon une enquête Aides/Défenseur des droits de 2016(1), 30 % des séropositif-ve-s sollicité-e-s ont déclaré avoir subi des discriminations, soit presque deux fois plus que la population générale, 49% des personnes ont été discriminées par un partenaire affectif et sexuel, et 43% par des ami-e-s ou des membres de leur famille.
En plus des difficultés relatives à la maladie elle-même, les personnes séropositives sont victimes de stigmatisation et de rejet dus à la persistance de stéréotypes tenaces au sein de la société, nourrissant la sérophobie. Un travail d’information et de prévention approfondi doit être mis en place par les pouvoirs publics pour lutter contre le virus lui-même. Il revient à l’État et aux collectivités locales de lutter également contre les stéréotypes qui entourent celles et ceux qui sont malades et notamment les hommes gays et bis.

SOS homophobie salue à cet égard la campagne de prévention lancée par le ministère de la santé et qui s’adresse spécifiquement aux hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes, car ils sont hélas, aujourd’hui encore, particulièrement concernées par le risque de transmission du VIH. SOS homophobie regrette vivement la vague d’homophobie que cette campagne a provoqué chez certain-e-s élu-e-s qui, exclusivement motivé-e-s par le rejet de l’amour entre deux hommes, ont censuré l’affichage dans leur commune, comme cela a pu être le cas à Aulnay-sous-Bois notamment.

SOS homophobie continuera d’œuvrer au quotidien à travers ses missions d’écoute, de soutien et de sensibilisation pour permettre à chacun-e de vivre dignement et librement quels que soient son orientation sexuelle, son identité de genre et son statut sérologique.

En solidarité avec toutes celles et ceux qui luttent contre le VIH, les militant-e-s de SOS homophobie seront présent-e-s ce jeudi 1er décembre aux côtés de celles et ceux qui s’engagent contre la sérophobie partout en France et notamment à la 27ème marche d’Act-Up Paris(2).

(1)http://www.aides.org/rapport-discriminations-2016
(2)https://www.sos-homophobie.org/article/evenements-france-journee-mondiale-lutte-contre-le-sida-2016