Kiss in de Notre Dame : SOS homophobie dépose une question prioritaire de constitutionnalité