La France reçoit des homophobes anti-choix