La lutte contre le sida, une lutte pour l’égalité et la dignité

Les luttes contre le sida, contre la sérophobie, et contre l’homophobie et la transphobie sont étroitement liées. A ce titre, SOS homophobie s’associe partout en France aux événements organisés à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida.

SOS homophobie rend hommage à toutes les victimes de cette maladie et salue celles et ceux qui luttent chaque jour contre le VIH et combattent la sérophobie.

Les LGBTphobies fragilisent les personnes qui en sont victimes, et favorisent ainsi les pratiques à risque et la propagation du virus HIV. La lutte contre le sida impose de combattre le rejet et les discriminations des personnes lesbiennes, gays, bi-e-s et trans (LGBT).

Les stéréotypes et préjugés homophobes et sérophobes nourrissent ensemble les violences commises en raison de l’orientation sexuelle, de l’identité de genre et du statut sérologique. Notre dernier rapport annuel témoigne encore de propos haineux et violents à l’encontre des homosexuels, des trans et des personnes séropositives.

Dans le combat que nous menons contre les LGBTphobies, dans le combat qui est mené contre le sida, les ennemis sont les mêmes : la peur, l’ignorance, le silence et les tabous ; nos armes sont identiques : l’éducation, la prévention et le soutien aux victimes.
SOS homophobie appelle à la mise en place de politiques publiques ambitieuses pour faire reculer la maladie, lutter contre toutes les discriminations qui lui sont associées et permettre à chacun-e de vivre en toute égalité et liberté quels que soient son orientation sexuelle, son identité de genre et son statut sérologique.

Contact presse :
Yohann Roszéwitch, président
06 28 32 02 50 -