Lancement de #LibreDe, nouvelle campagne de SOS homophobie

Les personnes lesbiennes, gays, bies, trans (LGBT) peuvent-elles vivre et aimer librement en France en 2017 ? Si elles sont nombreuses à pouvoir le faire, le dernier rapport annuel de SOS homophobie fait le constat d’une augmentation de 19,5% des témoignages de LGBTphobies en 2016. Du rejet à l’agression physique, en passant par l’insulte, les moqueries et les brimades, l’homophobie et la transphobie sont ancrées et empêchent de nombreuses personnes LGBT de vivre et d’aimer librement.

SOS homophobie lance #LibreDe, sa nouvelle campagne à l’occasion des élections législatives 2017 !

Au lendemain de la campagne de l’élection présidentielle marquée par une relative absence des questions liées aux personnes lesbiennes, gays, bies et trans dans le débat public, SOS homophobie souhaite sensibiliser l’opinion publique et les candidat-e-s aux élections législatives à l’importance de la lutte contre les LGBTphobies.

Notre campagne part des préoccupations des personnes LGBT aujourd’hui. Elle s’articule autour de quatre visuels reprenant chacune des lettres de l’acronyme « LGBT ». Elle se fonde sur des situations vécues par des personnes LGBT et met en lumière des revendications phares portées par SOS homophobie.

Cette campagne sera relayée en ligne, notamment sur les réseaux sociaux, sur le site internet sos-homophobie.org/lacampagne2017, et déclinée sous forme d’affiches et de cartes postales.

Elle complète la Charte d’engagement moral contre les LGBTIphobies déjà adressée aux candidat-e-s à la présidentielle (signée par le Président Emmanuel Macron), et actuellement diffusée aux candidat-e-s aux élections législatives, disponible sur un site dédié.

Vous êtes un couple de femmes, vous sentez-vous #LibreDe fonder une famille ? Vous êtes un jeune gay, un-e jeune bi-e, vous sentez-vous #LibreDe faire votre coming out ? Vous sentez-vous, en tant que trans, #LibreDe changer d’état civil ? Dans la cour de récré au collège, au lycée, vous sentez-vous #LibreDe tenir la main de votre petit-e ami-e ?

SOS homophobie vous invite à vous saisir du hashtag #LibreDe, à vous prendre en photo, et à poster sur les réseaux sociaux les situations dans lesquelles vous ne vous sentez pas forcément #LibreDe vivre, d’aimer tel-le que vous êtes.

Contact Presse: Joël Deumier, Président - 06.28.32.02.50 ou