Le Tolerantia Preis, prix européen contre l'homophobie, est remis à Caroline Mécary

Le 13 novembre prochain, à Madrid, la cérémonie du Tolerantia Preis distinguera pour la cinquième année consécutive plusieurs personnalités européennes remarquables par leur engagement dans la lutte contre l'homophobie et pour l'égalité des droits entre hétérosexuel-le-s et homosexuel-le-s. Quatre pays participent à l'événement : l'Allemagne, la France, la Pologne et l'Espagne, représentés chacun par une association : respectivement Maneo, SOS homophobie, Lambda-Warsaw et Cogam et Triangulo.

Après le chercheur Louis-Georges Tin en 2006, la pièce de théâtre "Place des mythos" en 2007 (également lauréate du prix Pierre Guénin contre l'homophobie en 2009), l'acteur Bruno Solo en 2008 et le club du Paris Foot Gay en 2009, SOS homophobie a choisi de distinguer cette année l'avocate Caroline Mécary. Depuis 15 ans, Maître Mécary s'est engagée tant auprès des victimes que dans l'espace public et les médias pour dénoncer les violences que des personnes peuvent subir en raison de leur orientation sexuelle. Outre son combat pour l'ouverture du mariage aux gays et lesbiennes et l'adoption pour les couples homosexuels, qui se traduit soit par la conduite d'affaires devant les tribunaux soit par la publication d'ouvrages relatifs à la question, Caroline Mécary a fait reconnaître les aspects disciminatoires et arbitraires de certaines décisions de la justice française en les portant devant les instances européennes.

Les autres lauréat-e-s du Tolerantia Preis cette année sont : Wieland Speck and Mabel Aschenneller en Allemagne (créateurs du Teddy Award au festival du cinéma de Berlin), Izabela Jaruga-Nowacka en Pologne (ministre polonaise, décédée dans un crash aérien en avril 2010) et Imanol Arias en Espagne (acteur) pour leurs engagements durant de nombreuses années dans la lutte contre les discriminations homophobes et pour l'égalité des droits.