Les lesbiennes face aux violences : connaître pour agir

À l'occasion de la journée internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes qui a lieu le 25 novembre, SOS homophobie vous convie à une table ronde sur les violences à l'encontre des lesbiennes le vendredi 28 novembre, de 19h à 21h, à la Mairie du 3e arrondissement, Paris.

Le débat réunira :

  • Sylvie Gras, membre de SOS homophobie depuis 2003 et co-auteure de "L'Enquête sur la lesbophobie" publiée en mai 2008, inédite en France à ce jour ;
  • Brigitte Lhomond, sociologue au CNRS, co-auteure de "L'Enquête sur les Violences envers les femmes en France" (ENVEFF) publiée en 2003, l'une des premières chercheuses à s'être penchée sur les modes de vie des lesbiennes, en France, et notamment leur santé ;
  • Vanessa Watremez, présidente de l'association AIR-Libre (Association d'interventions, de recherches et de luttes contre la violence dans les relations lesbiennes et à l'égard des lesbiennes) et auteure de "L' Enquête sur l'hétérosexisme et la lesbophobie vécus par les lesbiennes en milieu de travail en France" ;
  • Irène Zeilinger, sociologue et auteure de "Non c'est non! Petit manuel d'autodéfense à l'attention de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire" paru en 2008. Membre de l'association Garance, elle a participé au projet Daphné, premier projet européen de lutte contre les violences faites aux lesbiennes.

Les invitées nous présenteront les résultats des recherches auxquelles elles ont participé et répondront aux questions que nous ne pouvons manquer de nous poser : Ces violences envers les lesbiennes sont-elles répandues ? La France est-elle particulièrement touchée ? Pourquoi en entend-on si peu parler ? Comment se manifestent-elles et qui sont les agresseurs ? Sont-elles plus fréquentes au sein de la famille, dans la rue, au travail ? Le couple lesbien échappe-t-il aux violences conjugales ? Quelles sont les conséquences de ces violences sur la santé des lesbiennes ? Quels sont, enfin, les recours possibles pour les aider et les moyens de lutte que nous pouvons mettre en œuvre ?

Un débat organisé et animé par Stéphanie Arc, journaliste et vice-présidente de SOS homophobie, avec le soutien de SOS homophobie et de la Mairie du 3e arrondissement de Paris."