Lycéen victime d'homophobie : SOS homophobie enquête

Un jeune lycéen, Martin, aurait été insulté puis interdit de cours dans un établissement privé du 2e arrondissement de Paris parce qu'il avait révélé son homosexualité. Avant de s'exprimer sur le sujet, SOS homophobie préfère enquêter.

L'information a été rendue publique il y a quelques jours par plusieurs médias : un lycéen scolarisé dans un établissement parisien, le Cours privé Lafayette, se ferait insulter par ses camarades depuis plusieurs semaines depuis qu'ils ont appris son homosexualité. Plus récemment, après s'être teint les cheveux en rose, ses camarades auraient proféré des insultes telles que "Sale pédé, va crever du sida". Depuis, il serait interdit d'accès en cours et on lui reprocherait d'afficher son orientation sexuelle.

En raison d'informations contradictoires recueillies par l'association, SOS homophobie est en train d'enquêter plus profondément pour vérifier ces faits et déterminer la part de l'homophobie dans cette affaire.

SOS homophobie invite les personnes disposant d'informations à ce sujet à prendre contact avec l'association en envoyant un courrier électronique à l'adresse sos@sos-homophobie.org.

D'autre part, bien que l'établissement de Martin ne soit pas sous contrat avec l'Éducation Nationale, et donc qu'il ne soit pas tenu d'appliquer les circulaires imposant des actions de prévention contre l'homophobie, SOS homophobie propose à la direction du Cours Lafayette d'intervenir dans l'établissement afin de sensibiliser les lycéens et les enseignants à la lutte contre l'homophobie, comme nous le faisons déjà dans d'autres établissements sur toute la France.

SOS homophobie suivra avec attention les développements de cette affaire afin d'apporter son soutien à Martin s'il s'avère qu'il est effectivement victime d'homophobie.

Secrétariat presse : 06.28.32.02.50 /

SOS homophobie
www.sos-homophobie.org
Ligne d'écoute anonyme : 0810 108 135 ou 01 48 06 42 41