Merci

Chèr-e-s ami-e-s,

Ces deux dernières années, j’ai eu l’honneur et le plaisir de présider SOS homophobie. Je tenais à vous exprimer, à la veille de mon départ, ma profonde reconnaissance et mes remerciements les plus sincères.

Merci à nos membres, et à tou-te-s celles et ceux qui nous soutiennent dans notre combat contre la lesbophobie, la gayphobie, la biphobie et la transphobie.

Merci à l’ensemble de nos bénévoles, présent-e-s partout en France, qui chaque jour, apportent leur aide et leur soutien aux victimes, préviennent les LGBTphobies à l’école ou sur les lieux de travail, militent en faveur des libertés et de l’égalité des droits entre chacun-e, quelle que soit son orientation sexuelle ou son identité de genre.

Un merci tout particulier aux membres du Bureau de l’association pour leur immense travail, conduit à chaque instant avec passion et dévouement. Le Bureau, paritaire et ouvert aux délégations régionales, a eu à cœur cette année de prendre en compte dans ses actions et décisions toute la diversité des activités et des membres de SOS homophobie.

Merci enfin à nos partenaires associatifs, institutionnels et médiatiques, qui ont été à nos côtés pour construire un monde plus ouvert, plus tolérant, plus juste, un monde dans lequel chacun-e pourra trouver sa place.

Alors que nous assistons à la montée de l’intolérance et de la haine dans notre pays, nos combats exigent plus que jamais que nous nous rassemblions derrière des valeurs et des actions communes.

Tandis que le mouvement LGBT cherche à remobiliser depuis l’adoption de la loi sur le mariage pour tou-te-s, SOS homophobie poursuit sa croissance et sa dynamique. L’augmentation du nombre de membres, l’engagement passionné de ses bénévoles et la grande vitalité de ses commissions et délégations régionales en témoignent.

Plusieurs avancées significatives ont eu lieu ces derniers mois, pour lesquelles SOS homophobie a joué tout son rôle. Je pense à la levée de l’interdiction à vie du don du sang pour les hommes gays et bisexuels, à l’intégration dans les programmes scolaires de la lutte contre l’homophobie ou à la mise en place récente d’une meilleure pension de réversion pour les couples de personnes de même sexe.

Ces prochains mois, nous devrons rester mobilisé-e-s pour l’ouverture de la PMA à toutes les femmes et pour permettre un changement d’état civil simple et rapide pour les personnes trans.

Notre association devra également poursuivre son ouverture à la diversité, de genre et géographique, mais aussi sociale, culturelle et d’origine.

Je souhaite bon courage à la prochaine équipe pour mener à bien ces travaux, et ai confiance en la capacité des membres de SOS homophobie de réaffirmer l’importance de nos trois objectifs face aux LGBT phobies – soutenir, prévenir, militer – et de rappeler la complémentarité nécessaire entre chacune de nos actions.

Nous pouvons être fièr-e-s de ce que nous faisons. Les combats que nous avons menés, que nous menons et que nous continuerons de mener sont parmi les plus beaux qui soient.

Je vous remercie chaleureusement pour votre engagement, votre confiance et votre soutien au cours de ces deux dernières années.

Bien amicalement,

Yohann Roszéwitch, président
yohann.roszewitch@sos-homophobie.org