Pierre Bergé, un soutien précieux et engagé contre les LGBTphobies

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris la mort de Pierre Bergé, militant historique du mouvement LGBT (Lesbien, Gay, Bi, Trans), fondateur du Sidaction, du magazine Têtu, et soutien de plusieurs associations, telles que Act Up ou SOS homophobie.

Pierre Bergé a oeuvré pour l’avancée des droits des LGBT et pour leurs libertés. En 2013, il s’engageait en faveur du mariage pour tous et toutes et apportait son soutien à la Garde des Sceaux Christiane Taubira, alors violemment attaquée.

Tout au long de sa vie, Pierre Bergé a assumé son orientation sexuelle. Jamais il ne l’a occultée, malgré le niveau élevé de l’homophobie. En cela, il peut être un exemple d’engagement pour nous toutes et tous. Son mariage récent est un pied de nez aux conservatismes de tous bords contre lesquels il se sera battu toute sa vie.

Depuis plusieurs années, Pierre Bergé soutenait SOS homophobie en participant au financement de son Rapport Annuel, seule publication qui mesure l’évolution de l’homophobie et de la transphobie en France.

Pierre Bergé a été une figure de la lutte contre le sida et les préjugés qui entourent la maladie. Ses positionnements contre la sérophobie, notamment à la présidence de Sidaction, dès 1996, à une époque où les personnes LGBT étaient particulièrement stigmatisées, est la marque de son courage.

L’engagement public de personnalités comme Pierre Bergé est infiniment précieux pour le mouvement LGBT. Au delà de la visibilité qu’il apporte à nos combats, il a fait progresser nos idées et nos réflexion au service d’une société plus ouverte, plus inclusive, que nous souhaitons construire.

C’est la mémoire d’un mécène, d’un militant, d’un Membre d’honneur, et Ami de SOS homophobie que nous saluons.