Pour la HALDE, l'homophobie et la transphobie n'existent pas !

(Communiqué inter-associatif)

Le 19 septembre 2005, la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Égalité (HALDE) a arrêté la composition de son comité consultatif de 18 membres, dont aucun n'est issu du mouvement associatif luttant contre l'homophobie et/ou la transphobie.

Voulue comme une instance représentative de la lutte contre les discriminations, aucun(e) de ces membres n'est connu(e) pour son expertise dans la lutte contre les discriminations liées à l'orientation sexuelle ou à l'identité de genre.

Par cette décision lourde de conséquences, Louis SCHWEITZER (Président de la HALDE) et le collège affichent ostensiblement leur désintérêt pour l'homophobie et/ou la transphobie.

Tous les spectres de la lutte contre les discriminations sont représentés soit dans le collège, soit dans le comité consultatif; à la seule, unique, et notable exception de la lutte contre l'homophobie et/ou la transphobie. Pour la HALDE, l'homophobie et la transphobie n'existent pas. Dont acte !

Venant d'une autorité administrative indépendante sensée lutter contre toutes les discriminations, cette décision témoigne de la hiérarchisation sélective des discriminations, au mépris des législations et des annonces politiques.

Ce choix altère gravement et durablement la crédibilité de la HALDE.

Nos associations étaient en droit d'attendre de la HALDE une conception plus universelle et plus égalitaire de la lutte contre les discriminations, il n'en est rien. Hélas !

Nos associations s'interrogent sur cet oubli de la HALDE et sur cette scandaleuse hiérarchisation cautionnés par des associations emblématiques de défense des Droits de l'Homme.

Dés lors quel crédit peut-on accorder à cette structure qui prétend lutter contre les discriminations lorsqu'elle pratique elle-même l'exclusion ?

Nos associations réclament donc des explications à Louis SCHWEITZER, Président de la HALDE, et demandent à le rencontrer au plus tôt pour que la HALDE puisse mener effectivement sa mission de lutte contre toutes les discriminations.

Premiers co-signataires:

- Collectif contre l'homophobie (Montpellier) : Hussein BOURGI, 06 70 13 16 26,

- SOS homophobie : Flannan OBE, 06 28 32 02 50,

- Coordination InterPride France : Stéphane CORBIN, 06 22 09 09 66,

- Trans Aide (Nancy) : Stéphanie NICOT, 06 14 69 63 51,

- Sans Contrefaçon (Marseille) : Maud YEUSE THOMAS, 06 10 73 21 76,

- ECHO (Ensemble Contre l'Homophobie) Marseille : Louis ZOLLET, 06 32 62 23 33,