Prévention à l'école : SOS homophobie de nouveau agréée sur le plan national

Le 30 mai 2013, le Ministère de l'éducation nationale publie au Bulletin officiel l'arrêté délivrant à SOS homophobie un agrément national au titre des associations éducatives complémentaires de l'enseignement public : une reconnaissance du travail réalisé et qui reste encore à faire pour la lutte contre l'homophobie, la biphobie et la transphobie en milieu scolaire.

SOS homophobie tient tout d'abord à remercier les établissements qui ont maintenu, toute l'année, leur confiance en l'association et ses bénévoles, malgré l'annulation de l'agrément précédemment délivré faisant suite à un recours de la Confédération nationale des associations familiales catholiques.

Alors que chaque année SOS homophobie sensibilise toujours plus d'élèves de collèges et de lycées à la réalité de la lesbophobie, de la gayphobie, de la biphobie et de la transphobie, la délivrance d'un nouvel agrément national par le Ministère vient conforter l'association dans sa démarche de prévention de ces violences et discriminations.

En cette période extrêmement troublée, qui a vu se radicaliser et se répandre l'homophobie ainsi qu'exploser le nombre de témoignages reçus par SOS homophobie, il est plus qu'urgent de lutter contre l'homophobie en la prévenant.
Déconstruire les stéréotypes et les préjugés liés à l'orientation sexuelle et à l'identité de genre, informer quant aux conséquences de l'homophobie et rappeler le droit existant, voilà les objectifs des interventions en milieu scolaire menées quotidiennement par les bénévoles de l'association dans toute la France.

Parce que les différences ne sont pas un danger mais une richesse, parce qu'une société ne se construit pas sur le rejet mais l'ouverture, SOS homophobie poursuit le travail entrepris il y a dix ans en milieu scolaire afin de faire reculer l'ignorance et permettre à chacune et chacun de trouver sa place quelle que soit son orientation sexuelle ou son identité de genre.