Projet 17 mai : Des crayons pour lutter contre l'homophobie

Après 7 mois consécutifs où SOS homophobie a recueilli beaucoup plus de témoignages que d'habitude, après les manifestations de rejet des homosexuel-le-s ces dernières semaines, après les violentes agressions verbales ou physiques dont l'association a été témoin, le vote de la loi sur le mariage pour tou-te-s a été un souffle, une respiration.

Parce que la lutte contre la lesbophobie, la gayphobie, la biphobie et la transphobie est parsemée de bulles d'espoir, parce que derrière les statistiques, il y a des histoires et que certaines se finissent bien, SOS homophobie est fière d'être partenaire du « projet 17 mai » depuis maintenant un an.

Réunissant plusieurs dizaines d'auteur-e-s de BD qui dessinent contre l'homophobie, ce site est une bouffée d'oxygène où, à toutes les violences vécues ou entendues, les artistes opposent l'humour, la beauté des traits, l'émotion, quelques mots qui résument tout.

Grâce à Jérémy Patinier, éditeur à « Des ailes sur un tracteur », ce projet passe du numérique à l'édition papier, regroupant les planches de 40 artistes, et dont les bénéfices des ventes seront reversés à SOS homophobie.

Suite au succès des précommandes de la BD «Projet 17 mai», plus de 5000€, qui viendront alimenter le fonds de soutien aux victimes, seront remis à SOS homophobie début mai.

A l'occasion de la sortie du livre, SOS homophobie convie les francilien-ne-s à une soirée dédicace, avec plusieurs auteur-e-s du projet, organisée ce vendredi 3 mai à partir de 19h à la librairie « les Mots à la bouche », au 6 rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, (dans le 4e arrondissement de Paris.)

Chacun-e peut contribuer à poursuivre ce soutien à la lutte contre la lesbophobie, la gayphobie, la biphobie et la transphobie en commandant l'album ici :

Cela permettra à l'association d'accompagner et de soutenir encore plus de victimes, mais aussi de multiplier les actions de prévention dans les établissements scolaires et dans les milieux professionnels et de développer davantage d'outils de communication.