Renforcer la lutte contre les LGBTphobies à l’École, une nécessité

A l’occasion de la rentrée scolaire, SOS homophobie rappelle son attachement particulièrement important à la lutte contre la lesbophobie, la gayphobie, la biphobie et la transphobie (LGBTphobies) à l’École.

Au cours de l’année scolaire 2014-2015, notre association, agréée par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a mené 840 interventions en milieu scolaire (IMS) sensibilisant à la lutte contre l’homophobie et la transphobie près de 17 000 élèves dans 231 collèges ou lycées. Ces interventions ont été rendues possibles grâce à l’action de nos bénévoles à Paris et dans nos dix-huit délégations régionales.

Ce combat contre l’intolérance impose également la définition et la mise en œuvre par les pouvoirs publics d’une politique ambitieuse de lutte contre les LGBTphobies dans les écoles et les établissements scolaires. Il s’agit de combattre, dès le plus jeune âge, les préjugés et les stéréotypes qui conduisent à la violence et la haine.

SOS homophobie salue ainsi l’intégration, dès cette année, de la lutte contre l’homophobie dans les nouveaux programmes d’enseignement moral et civique de l’école, du collège et du lycée. (http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?pid_bo=32675). Nous nous réjouissons également du lancement prévu à l’automne de la campagne « L’homophobie n’a pas sa place à l’École » par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Notre association sera particulièrement attentive au suivi des politiques menées, notamment à la prise en compte de toutes les dimensions des LGBTphobies dans les actions entreprises.

Contact presse :
Yohann Roszéwitch, président
06 28 32 02 50 -