Sensibilisation contre les LGBTphobies : le bilan d'une nouvelle année d'interventions en milieu scolaire

En cette fin d’année scolaire, SOS homophobie présente le bilan de ses interventions en milieu scolaire : les membres de ses 19 délégations ont sensibilisé plus de 21 500 élèves de collège et de lycée à la lutte contre les préjugés et les violences lesbophobes, gayphobes, biphobes et transphobes (LGBTphobes) à travers plus de 1 000 interventions réparties dans 200 établissements partout en France.

SOS homophobie, agréée par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, est fière de ce résultat : plus de 21 500 élèves ont été sensibilisé-e-s, soit une augmentation de 29 % par rapport à l'année scolaire précédente. L'association remercie toutes celles et tous ceux qui ont œuvré cette année, tant les intervenant-e-s que les équipes éducatives : infirmier-e-s scolaires, CPE, enseignant-e-s et chef-fe-s d’établissement.

Alors que de tragiques événements, des agressions quasi quotidiennes et les témoignages reçus montrent la douloureuse réalité vécue par de nombreuses personnes LGBT, SOS homophobie ne cesse de militer pour la poursuite et le renforcement des démarches de sensibilisation.
L'essentiel se joue dans les années de formation, c'est notamment la période où se construit l'idée de l'acceptation de l'autre et des règles de "vivre-ensemble". SOS homophobie rappelle l'impérieuse nécessité de l’éducation contre les préjugés et stéréotypes sexistes et LGBTphobes, et plus généralement, contre toutes les discriminations.
SOS homophobie se réjouit de constater que ces réalités soient de plus en plus prises en compte dans les programmes scolaires et appelle à la poursuite de toutes les actions entreprises en ce sens.