Sidaction : tou-te-s uni-e-s contre le sida

Jusqu’à dimanche soir se déroule la 21e édition du Sidaction. La lutte contre le sida, contre la sérophobie, et contre l’homophobie et la transphobie sont étroitement liées. A ce titre, SOS homophobie s’associe à cette mobilisation, rappelle l’importance de lutter contre toutes les discriminations, et appelle au don en faveur de la lutte contre le sida.

Les LGBTphobies fragilisent les personnes qui en sont victimes, et favorisent ainsi les pratiques à risque et la propagation du virus HIV. La lutte contre le sida impose de combattre le rejet et les discriminations des personnes LGBT (lesbiennes, gays, bi-e-s et trans).

Les stéréotypes et préjugés homophobes et sérophobes nourrissent ensemble les violences commises en raison de l’orientation sexuelle, de l’identité de genre et du statut sérologique. Chaque année, SOS homophobie constate des propos haineux et violents à l’encontre des homosexuels, des trans et des personnes séropositives. Les personnes porteuses du VIH qui nous contactent subissent toujours des manifestations de peur et de rejet. La sérophobie s’ajoute alors aux autres causes de discriminations.

Dans le combat que nous menons contre les LGBTphobies, dans le combat qui est mené contre le sida, les ennemis sont les mêmes : la peur, l’ignorance, le silence et les tabous ; nos armes sont identiques : l’éducation, la prévention et le soutien aux victimes. SOS homophobie appelle à la mise en place de politiques publiques ambitieuses pour faire reculer la maladie, lutter contre toutes les discriminations qui lui sont associées et permettre à chacun-e de vivre en toute égalité et liberté quels que soient son orientation sexuelle, son identité de genre et son statut sérologique.

Selon le mot d’ordre du Sidaction, « le sida, pour en finir il faut continuer ». Continuer à se mobiliser, continuer à se protéger, continuer à donner pour les malades et pour la recherche. Vous pouvez faire un don en appelant le 110 ou sur www.sidaction.org.

Contact presse :
Yohann Roszéwitch, président
06 28 32 02 50 -