SOS homophobie célèbre les 5 ans de l’adoption de la loi relative au mariage pour toutes et tous

Nous célébrons aujourd’hui le cinquième anniversaire de l’adoption par l’Assemblée nationale de la loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe. Cette loi constitue une avancée majeure pour la reconnaissance des personnes LGBT. Grâce à elle, comme chaque citoyenne et comme chaque citoyen, des couples de femmes et des couples d’hommes peuvent se marier. Ils et elles voient leur amour reconnu et protégé par la République. Ils et elles se voient reconnaître le droit d’adopter des enfants.

Aujourd’hui, SOS homophobie se réjouit avec celles et ceux qui ont bénéficié de cette loi d’égalité, de progrès et de liberté. L’association remercie les associations, les bénévoles et toutes celles et ceux qui ont contribué à l’adoption de ce texte. Nous tenons à remercier tout particulièrement Christiane Taubira, Dominique Bertinotti et Erwan Binet qui l’ont porté et défendu.

Nous gardons malheureusement en mémoire la déferlante de haine LGBTphobe qui a entouré les débats ; déferlante de haine contre les personnes LGBT ; déferlante de haine contre les familles homoparentales. Pendant cette période, SOS homophobie avait ainsi enregistré une augmentation de +78% des actes LGBTphobes.

À l’occasion de l’anniversaire de l’adoption de la loi sur le mariage pour toutes et tous, SOS homophobie rappelle au Président de la République son engagement en faveur de la PMA. L’association exprime son inquiétude face à la multiplication des propos et des actes LGBTphobes produits par la tenue des débats sur les états généraux de la bioéthique. Elle rappelle que des enfants et des adolescent·e·s, qui grandissent dans des familles homoparentales, voient et entendent les messages de haine qui les concernent directement. SOS homophobie interpelle le Chef de l’Etat sur la nécessité de préserver de cette violence les personnes LGBT et les familles homoparentales.

Dans la droite ligne des actions qu’elle mène depuis près de 25 ans en faveur de l’égalité des droits, SOS homophobie continuera d’agir avec détermination dans les prochaines semaines et les prochains mois pour obtenir dans les meilleurs délais l’extension de la PMA.