SOS homophobie décerne le Tolerantia Award 2017, Prix européen de lutte contre l’homophobie, à Océanerosemarie et Stéphane Corbin

Chaque année depuis 11 ans, les Tolerantia Awards saluent des groupes, des organisations ou des personnes pour leur investissement et leur engagement exemplaires dans la lutte contre les LGBTphobies (lesbophobie, gayphobie, biphobie, transphobie) et dans la promotion des valeurs d’égalité, de solidarité, de tolérance et de diversité. Ces prix sont décernés conjointement par les associations MANEO pour l’Allemagne, The Rainbow Project pour l’Irlande du Nord, Lambda-Warszawa et Kampania Przeciw Homofobii pour la Pologne, Pink Cross pour la Suisse et SOS homophobie pour la France. Toutes membres de l’European Alliance Against Homophobia (Berlin Alliance), elles désignent chaque année des lauréat·e·s pour chacun des pays représentés.

SOS homophobie a le plaisir d’annoncer qu’elle remettra, le vendredi 20 octobre 2017 à Varsovie, le Tolerentia Award, Prix européen de lutte contre l’homophobie, à Océanerosemarie et à Stéphane Corbin.

Océanerosemarie est chanteuse, humoriste, actrice et réalisatrice. Après 3 albums, en 2009, elle crée son premier one-woman-show, La lesbienne invisible, qui connaît un large succès. Pendant quatre ans et demi, Océanerosemarie parcours la France et joue devant près de 40 000 personnes. En 2011, elle rencontre ses producteurs (Nolita Cinema) puis son associé, Cyprien Vial. Cette rencontre va déboucher sur le film Embrasse moi !, une comédie romantique qui raconte les histoires d’amour d’Océanerosemarie. Le film, sorti en 2017, offre pour la première fois au cinéma une comédie romantique dont l'héroïne est une femme lesbienne. Océanerosemarie est également montée sur scène pendant près de trois ans avec Chatons violents, son dernier one-woman-show. Ses personnages et son film évoquent et mettent en scène de nombreuses histoires d’amour entre femmes participant ainsi activement à l’inclusion des lesbiennes et des LGBT dans la société française.

Stéphane Corbin est auteur, compositeur, interprète. Après une enfance assez solitaire « passée un peu à l’écart des autres », Stéphane Corbin se met rapidement à la musique. Après deux albums (Optimiste en 2004 et Les Murmures du temps, en 2011), il compose pour les autres. En 2012, alors que le Parlement français débat autour du projet de loi visant à ouvrir le mariage pour tou·te·s, pendant plusieurs mois, d’importantes manifestations de haine contre les personnes LGBT ont lieu partout en France. Face à cette situation de violence, Stéphane Corbin imagine et conçoit un spectacle musical afin de lutter contre l’homophobie. Il crée les Funambules. Ce projet, jamais réalisé auparavant, réunit près de 400 artistes uni·e·s contre l’homophobie, dans un double album de près de 42 chansons originales. Écrites pour lutter contre les stéréotypes, les chansons invitent à prendre conscience des conséquences de l’homophobie. Stéphane Corbin a la conviction que l’Art peut changer le monde, le rendre moins homophobe.

SOS homophobie est fière de décerner le Tolerancia Award 2017 à ces deux artistes pour leurs oeuvres qui contribuent à créer une société plus ouverte et plus inclusive. Océanerosemarie comme Stéphane Corbin rendent les personnes LGBT plus visibles brisent les stéréotypes à l’origine des LGBTphobies et montrent ainsi que les personnes LGBT sont avant tout des personnes, comme les autres.

Les lauréat·e·s des autres pays sont:

  • Heiko Maas, Ministre fédéral de la Justice et de la Protection du consommateur, pour son projet de loi réhabilitant les homosexuels condamnés pour homosexualité sur la base de l’article 175 du code pénal allemand avant son abrogation en 1994 (Allemagne)
  • Elżbieta Szczęsna, professeure de chimie retraitée, pour son engagement pour les droits humain et en particulier pour la création du premier groupe de parents de jeunes LGBT en Pologne (Pologne)
  • Chris Hudson, révérend d’une Église presbytérienne à Belfast, pour ses prises de position pour l’inclusion et le respect des personnes LGBT dans la société (Irlande du Nord)
  • Alan David Sangines, membre du conseil municipal de la ville de Zurich , pour son engagement auprès des réfugiés·e·s LGBT (Suisse)

Pour la France, le Tolerentia Award a été décerné par le passé à : Louis-George Tin (2006), la pièce de théâtre “Place des mythos” (2007), Bruno Solo (2008), le Paris Foot Gay (2009), Caroline Mécary (2010), les députés Olivier Dussopt et Franck Riester (2011), Véronique Eledut (2012), Yann Barthès (2013), Le projet 17 mai (2014), Irène Théry (2015), Amnesty International France (2016).

 

Membre de l’Alliance européenne de lutte contre l’homophobie (Alliance de Berlin)