SOS homophobie demande la reconnaissance officielle de la transphobie

SOS homophobie, association de lutte contre les LGBTphobies (lesbophobie, gayphobie, biphobie et transphobie) milite activement contre chacune de ces quatre discriminations. Et pour la première fois, l'association a décidé cette année de s'engager dans la campagne présidentielle. SOS homophobie a ainsi interrogé les 10 candidat-e-s à la présidence de la République sur douze revendications, dont celle de la reconnaissance de la transphobie.

Parce que SOS homophobie travaille également à sensibiliser le grand public aux questions LGBT, elle mène en parallèle du questionnaire revendicatif, douze actions de terrain, chacune étant associée à une question posée aux candidat-e-s.

La question n°3 "Si vous êtes élu-e, ajouterez-vous l'identité de genre aux critères de discrimination reconnus par la loi ?", a recueilli 5 réponses favorables. Un bilan mitigé pour une question pourtant fondamentale.

SOS homophobie s'associe alors à l'Inter-trans' en publiant une tribune "Les personnes trans, toujours victimes, toujours oubliées".

La tribune est disponible sur le site de SOS homophobie ou sur le site du Huffington Post.

Les réponses détaillées des candidat-e-s et la synthèse réalisée par SOS homophobie peuvent être consultées sur le site de l'association : http://www.sos-homophobie.org/presidentielle