SOS homophobie mobilisée pour la journée mondiale de lutte contre le sida

“Sida c’est quand qu’on guérit ?”

À l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, SOS homophobie est aux côtés des personnes qui vivent avec le VIH et de celles et ceux qui luttent chaque jour contre le sida et combattent la sérophobie.

Comme le montrent le Rapport Discriminations 2017 de l’association Aides et les témoignages du rapport sur l’homophobie 2017 de SOS homophobie, le statut sérologique reste une source de discrimination. En plus des difficultés relatives à la maladie, les personnes séropositives sont victimes de stéréotypes persistants sur le VIH et le sida.

La France a été à l’avant garde des politiques publiques de lutte contre le sida. SOS homophobie demande aux pouvoirs publics de renouer avec une politique de recherche et de prévention ambitieuse. Elle doit s’accompagner de mesures concrètes pour prévenir les discriminations liées au statut sérologique des personnes.

En solidarité avec toutes celles et ceux qui luttent contre le VIH, les militant-e-s de SOS homophobie seront présent·e·s ce vendredi 1er décembre aux côtés de celles et ceux qui s’engagent contre la sérophobie partout en France et notamment à la 28ème marche d’Act-Up Paris (départ à 18h Place de la République).