SOS homophobie, partie civile aux côtés de Wilfred et Olivier

Dans la nuit du 6 au 7 avril 2013, Wilfred de Bruijn et son compagnon Olivier Couderc étaient agressés près du canal de l’Ourcq dans le 19e arrondissement de Paris. Leurs agresseurs présumés comparaissent aujourd’hui devant le Tribunal correctionnel de Paris. SOS homophobie s’est constituée partie civile dans ce procès.

Avec cette agression, la France entière découvrait sur les réseaux sociaux, à la une des journaux et sur les écrans de télévision le visage ensanglanté et tuméfié de Wilfred. Alors que lui et son compagnon rentraient d’une soirée, les deux hommes ont été sauvagement agressés. Personne n’a alors pu ignorer la violence dont fut victime ce couple.

SOS homophobie salue le courage et la détermination de Wilfred et Olivier. En se portant partie civile dans le procès de leurs agresseurs présumés, notre association souhaite apporter tout son soutien aux deux hommes. A travers eux, nous portons également la parole des lesbiennes, des gays, des bi-e-s et des trans qui, chaque année, sont victimes de haine et de violences homophobes, biphobes et transphobes.

SOS homophobie réaffirme avec force son combat pour le respect de la dignité de chacun-e quelles que soient son orientation sexuelle et son identité de genre.