SOS homophobie remet le Tolerantia Award 2019 au Collectif Intersexe et Allié·e·s

Chaque année depuis 2006, les Tolerantia Awards saluent des groupes, des organisations ou des personnes pour leur investissement et leur engagement exemplaires dans la lutte contre les LGBTphobies et dans la promotion des valeurs d’égalité, de solidarité, de tolérance et de diversité. Ces prix sont décernés conjointement par les associations MANEO pour l’Allemagne, The Rainbow Project pour l’Irlande du Nord, Lambda-Warszawa et Kampania Przeciw Homofobii pour la Pologne, Pink Cross pour la Suisse et SOS homophobie pour la France. Membres de l’European Alliance Against Homophobia (dite Alliance de Berlin), elles désignent chaque année des lauréat·e·s pour chacun des pays représentés.

SOS homophobie a le plaisir de remettre cette année le Tolerantia Award, Prix européen de lutte contre l’homophobie, au Collectif Intersexe et Allié·e·s (CIA) pour son engagement militant en faveur de la reconnaissance des droits des personnes intersexes. Cette année, la cérémonie est organisée par Pink Cross à Berne le samedi 5 octobre 2019.

Le CIA, qui existe depuis 2016, est la seule association par et pour les personnes intersexes en France. Il lutte en particulier pour la fin des mutilations, stérilisations, traitements hormonaux non consentis sur des personnes intersexes, contre la pathologisation de l’intersexuation, pour l’autodétermination des personnes et la suppression de la mention de sexe ou de genre à l’état-civil. Le CIA est une structure dynamique qui multiplie les actions pour faire entendre ses revendications et pour donner de la visibilités aux intersexes. Le CIA est à l’origine de la campagne « Ce sera son choix : stop aux mutilations intersexes » lancée en septembre 2018. Le 17 avril 2019, le CIA a créé un groupe Facebook de pédagogie sur l’intersexuation et les variations du développement sexuel. En juin, le CIA est à l’initiative du collectif “Les Délaissé-e-s des Fiertés” qui organise un cortège non déclaré en tête de la Marche des Fiertés parisienne, sur le thème de l’arrêt des mutilations des enfants intersexes. Sa pétition « Pour l’arrêt des mutilations des enfants intersexes », adressée à la Ministre de la Santé Agnès Buzyn et à la Garde des Sceaux Nicole Belloubet, a dépassé 66 000 signatures. Et malgré toutes ces actions, les revendications portées par le CIA ne sont pas encore entendues : les personnes intersexes sont les oublié·e·s de la loi biothétique qui est débattue en ce moment.

Remettre ce prix au CIA, c’est pour SOS homophobie l’occasion de leur donner la possibilité de faire entendre leur voix en France et en Europe, de rappeler leurs revendications et de soutenir leur combat.

Les lauréat·e·s des autres pays sont :

  • Open for Business, une initiative lancée en 2015 par des entreprises internationales pour répondre aux reculs sur les droits des personnes LGBT+ dans de nombreux pays (Allemagne)
  • Bartosz Staszewski, militant LGBT+ et réalisateur polonais (Pologne)
  • Lyra McKee, journaliste et écrivaine irlandaise (Irlande du Nord)
  • Henry Hohmann, co-fondateur de Transgender Network Switzerland (TGNS) (Suisse)

Pour la France, le Tolerantia Award a été décerné par le passé à : Louis-George Tin (2006), la pièce de théâtre “Place des mythos” (2007), Bruno Solo (2008), le Paris Foot Gay (2009), Caroline Mécary (2010), les députés Olivier Dussopt et Franck Riester (2011), Véronique Eledut (2012), Yann Barthès (2013), Le projet 17 mai (2014), Irène Théry (2015), Amnesty International France (2016), Océan et Stéphane Corbin (2017), Christiane Taubira (2018).