SOS homophobie renouvelle ses instances dirigeantes

L’Assemblée générale annuelle de SOS homophobie s’est tenue ce samedi 1er avril 2017 à Paris. A cette occasion, les membres de son Conseil d’Administration et de son bureau ont été élu-e-s.

Le nouveau Bureau de SOS homophobie est ainsi composé :

Joël DEUMIER est élu Président,

Véronique GODET, Vice-Présidente,

Jérémy FALEDAM, Secrétaire,

Arnaud DUMAS, Secrétaire adjoint,

Christophe CHABLAT, Trésorier,

Martine GERARD, Coordinatrice des Régions,

Nicolas MOREAU, Coordinateur des Régions.
 

Pour la première fois, les membres du Conseil d’Administration de SOS homophobie ont élu à la vice-présidence une membre provenant d’une région hors Ile-de-France, entérinant ainsi l’implantation de l’association sur l’ensemble du territoire. La volonté de SOS homophobie d’agir localement au travers de ses nombreuses délégations territoriales est ainsi confirmée.

Le Conseil d’Administration nouvellement élu a affirmé son attachement aux missions historiques de SOS homophobie et sa volonté de les faire vivre, que ce soit le soutien aux victimes, la prévention de la lesbophobie, de la gayphobie, de la biphobie, de la transphobie, et la lutte pour l’égalité des droits et des libertés des personnes lesbiennes, gay, bi, trans et intersexe (LGBTI).

Les administratrices et administrateurs  remercient les membres de l’association de la confiance qu’ils et elles leur ont témoignée. Ils et elles remercient aussi très chaleureusement les administrateurs-trices sortant-e-s pour l’engagement et le travail extraordinaire fournis au cours du précédent mandat, en particulier Gilles DEHAIS (ex-Président) et Virginie COMBE (ex-Porte parole), qui quittent le bureau mais poursuivent leur investissement au sein du Conseil d’Administration.

Les 1200 adhérent-e-s de SOS homophobie restent, cette année encore, toujours plus mobilisé-e-s pour lutter quotidiennement contre la lesbophobie, la gayphobie, la biphobie et la transphobie sous toutes leurs formes, et agir en faveur de l’égalité des droits et des libertés.