SOS homophobie se réjouit du retrait officiel du fichier policier Edvige

Un décret du ministre de l'intérieur daté de mercredi et paru au JO aujourd'hui jeudi 20 novembre officialise le retrait du fichier policier controversé Edvige, annoncé en septembre par le gouvernement.

SOS homophobie qui est, depuis le 13 octobre, membre du groupe hebdomadaire de travail sur les fichiers de police et de gendarmerie, réuni par le Ministère de l'Intérieur, y a soutenu le projet de retrait.

La nouvelle version du fichier, baptisée EDVIRSP (pour "exploitation documentation et valorisation de l'information relative à la sécurité publique"), exclut désormais le recueil de données controversées, notamment l'orientation sexuelle.

Le décret créant ce nouveau fichier est actuellement soumis à l'avis de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil), puis devra être soumis au Conseil d'Etat.

SOS homophobie restera vigilante à ce sujet.