SOS homophobie sera vigilante au sein du groupe de travail sur les fichiers de police et gendarmerie

La ministre de l'intérieur a chargé Alain Bauer, Président du conseil d'orientation de l'observatoire national de la délinquance, de réunir les membres du groupe de travail sur les fichiers de police qui avait été mis en place par Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’intérieur en juin 2006.

Les missions de ce groupe de travail seraient élargies à l’examen des conditions de mise en œuvre et d’exploitation des fichiers de police judiciaire et de police administrative gérés par les services du ministère de l’intérieur et par la gendarmerie nationale.

SOS homophobie a été invitée à participer à ce groupe de travail dont la première réunion se tiendra le 13 octobre au ministère de l'intérieur.

SOS homophobie, après avoir combattu l'enregistrement de l'orientation sexuelle des citoyens dans le fichier EDVIGE, restera vigilante quant aux informations relatives à la vie privée susceptibles d'être enregistrées dans ces fichiers.