Tag homophobe et agression d'un homme à Caen

Un homme de 64 ans a été agressé à Caen dans la nuit du samedi au dimanche (1er au 2 mai) sur un lieu de rencontre gay. Il s'agit clairement d’un "passage à tabac". Le 6 mai, l'homme était toujours hospitalisé en service de réanimation, avec 23 fractures. Les agresseurs présumés seraient trois jeunes hommes.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Caen. Il revient donc à la justice d'établir le caractère homophobe de cette agression, alors que le témoin qui a prévenu les secours, alerté par les cris, dit avoir entendu des insultes homophobes.

Or, une semaine auparavant, un tag appelant à la haine homophobe "Triangle rose souviens-toi des années 40" avait été inscrit sur un pilier à deux pas de ce lieu de rencontre.

Face à ces profonds relents de haine et de violences physiques caractérisées envers des gays et lesbiennes ou des personnes considérées comme telles par les agresseurs, SOS homophobie appelle à la vigilance.

SOS homophobie rappelle la nécessité absolue de mettre en œuvre une politique globale de prévention. Les agresseurs sont souvent des garçons jeunes, parfois mineurs, d'où l'urgence d'actions éducatives visant à déconstruire les préjugés sur les homosexuel-le-s.

SOS homophobie invite les citoyen-ne-s à manifester leur solidarité lors de la journée mondiale de lutte contre l’homophobie du 17 mai pour dire non à la haine et à la violence homophobe.