Tenir ensemble les bonnes résolutions

Tout au long du mois de janvier, SOS homophobie a rappelé sur les réseaux sociaux les bonnes résolutions des femmes et des hommes politiques que nous appelons de nos vœux pour cette  nouvelle année.

Alors qu’au cours des derniers mois, trop nombreux-ses sont celles et ceux qui ont tenu des déclarations homophobes et transphobes, voulant parfois remettre en cause les droits des personnes lesbiennes, gays, bi-e-s et trans (LGBT), l’association rappelle la nécessité d’entendre des discours et d’assister à des échanges dignes et respectueux de chacun-e quelles que soient son orientation sexuelle et son identité de genre. 

SOS homophobie souhaite que cette nouvelle année permette de continuer à  avancer en faveur des droits des personnes LGBT. L’association rappelle aux pouvoirs publics l’urgence à légiférer au plus vite afin de simplifier le parcours de transition des personnes trans selon une procédure respectueuse de chacun-e. SOS homophobie militera également avec détermination pour l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes. Notre association sera enfin très attentive à la bonne prise en compte de la lesbophobie et de la transphobie dans tous les programmes d’aide aux victimes et de combat contre toutes les formes de violences, à la poursuite des travaux sur l’ouverture du don du sang aux gays et aux hommes bis ainsi qu’ à la bonne mise en œuvre des mesures de lutte contre les LGBTphobies à l’École et sur les lieux de travail.

Tout au long de cette nouvelle année, SOS homophobie militera avec force contre la lesbophobie, la gayphobie, la biphobie et la transphobie et en faveur des droits et libertés de chacun-e quelles que soient son orientation sexuelle et son identité de genre.