Un Proviseur révoqué pour homosexualité !

SOS homophobie condamne le sort qui vient d'être fait au proviseur du Lycée technique de Mende (Lozère). Ce dernier a été révoqué pour avoir parlé ouvertement de son homosexualité sur son blog. Cette révocation nous semble aller à l'encontre des principes qui régissent l'éducation nationale et dénote une homophobie intolérable. C'est pourquoi nous demandons avec force à M. le ministre de l'éducation Nationale, Gilles de Robien d'accéder au recours déposé par ce proviseur afin qu'il réintègre l'Education Nationale.

Le 9 janvier 2006, le Proviseur du Lycée technique Emile-Peytavin de Mende (Lozère) a été révoqué de ses fonctions après une procédure engagée au mois d'octobre. Cette décision est venue sanctionner "une attitude jugée incompatible avec l'image et le comportement que se doit de respecter tout personnel de direction" d'après le Ministère de l'Education Nationale. Comment justifier cette sanction, la plus sévère dans le service public, si ce n'est par l'homophobie de ses pairs ?

En effet, il n'est question ici, ni d'atteinte à la pudeur ou encore de prosélytisme, mais du journal intime d'un homme qui évoque sa vie professionnelle et sentimentale, ceci, d'après les dires d'internautes familiers du blog, avec assez de pudeur et sans référence apparente à son identité.

Si un chef d'établissement se doit d'être un exemple, l'Education Nationale le doit à plus forte raison, et quel exemple donne-t-elle aujourd'hui si ce n'est celui d'une violente intolérance ?

L'homophobie fait encore des victimes aujourd'hui en France, c'est pour cela que SOS homophobie intervient dans les collèges et les lycées afin de sensibiliser les élèves à la tolérance vis à vis des homosexuels. Cette révocation nous semble un contre-exemple inadmissible, et nous demandons avec force à M. le ministre d'accéder au recours déposé par ce proviseur.

SOS homophobie
www.sos-homophobie.org
Ligne d'écoute anonyme : 0810 108 135 ou 01 48 06 42 41

Secrétariat presse : 06.28.32.02.50 /