Qu'est-ce que le coming-out ?

Le coming out désigne l'annonce volontaire d'une orientation sexuelle ou d'une identité de genre à son entourage.

L'expression "coming out" vient du verbe anglais "to come out", qui signifie "sortir de". Mais sortir de quoi ? Du "placard", l'endroit dans lequel on se "planque", où l'on cache son désir, où l'on se réfugie parce qu'on a peur de ce qui pourrait arriver si l'on révèle qu'on est lesbienne, gay, bi ou trans. Dans la vie d'une personne, le coming out est un moment très important, une étape décisive dans l'acceptation de soi. Chacun-e se souvient du jour où il/elle a annoncé à ses parents, à ses frères et soeurs, à ses amis, à son entourage, qu'il/elle éprouvait un désir pour une personne du même sexe que le sien. 

C'est un acte très courageux, un moment où l'on s'expose, et que l'on est amené à revivre souvent lorsque l'on parle de soi. Le coming out peut bien se passer, mais parfois il ne se déroule pas aussi facilement qu'on l'espérait. On ne choisit pas toujours le "bon" moment pour le faire — mais y en a-t-il vraiment un ? Il faut savoir bien s'entourer pour, au cas où la réaction des personnes ne serait pas celle attendue, ne pas être seul-e. 

Ce qu’on appelle "outing" vient aussi de l'expression "coming out" mais, à la différence de l'acte volontaire et personnel qu'est le coming out, l'outing désigne l'acte de révéler qu'une personne est homosexuelle sans son accord. Pour la personne "outée", c’est un acte d’une grande violence, qui peut l’exposer et la fragiliser.