Edito : Ne plus se taire face à l'homophobie ordinaire et la transphobie