Drague

Date de mise à jour : septembre 2016

Qu’une rencontre se fasse dans un bar, une boîte de nuit, sur Internet ou sur un lieu de drague, la règle est la même partout : « on fait d’abord attention à soi et on a toujours le droit de dire non », tout particulièrement sur les lieux de drague où l’on peut faire de mauvaises rencontres et se mettre en danger.

Les témoignages d’agressions qui nous sont transmis doivent conduire à être vigilant-e lorsque l’on drague sur Internet ou sur des applications mobiles dédiées aux plans d’un soir.

Quelles précautions prendre ?

Rencontrer le/la partenaire la première fois dans un lieu public fréquenté (un café), les agressions se déroulant le plus souvent au domicile, avec l’aide d’un-e complice qui surgit sans que l’on sans rende compte.

Lui parler au téléphone avant de le/la rencontrer.

Ne pas donner son adresse directement.

Avertir un-e proche avant le premier rendez-vous.

Se protéger contre les IST et MST ainsi que porter un préservatif.

Quelles règles respecter ?

La loi n’interdit bien évidemment pas la drague sur un lieu public. Le racolage et l’exhibition sont néanmoins punis par la loi (voir fiches Prostitution et Exhibition).

Les forces de l’ordre peuvent contrôler les individus présents sur un lieu de drague (voir fiche Police et gendarmerie). En l’absence d’infraction et en l’absence d’atteinte à l’ordre public, rien ne justifie une action supplémentaire de leur part.

Les forces de l’ordre sont là pour protéger tout un chacun. Que l’on soit en danger, victime ou témoin d’une agression, il est important de le rapporter au commissariat de police ou à la gendarmerie la plus proche.

Enfin, le comportement ne doit pas être de nature à entraîner une pression sur le/la partenaire ou le/la contraindre, sous peine de constituer une infraction.

Un Guide de la drague a été rédigé par des volontaires de différentes associations LGBT. Il est consultable gratuitement à l’adresse suivante : http://goo.gl/xGckBy