Du théâtre contre les discriminations

La délégation lyonnaise de SOS homophobie organise une soirée d’improvisation théâtrale pour lutter contre la haine anti-LGBT et faire reculer les préjugés par la culture et l’humour.

La prévention est l’un des piliers de l’action de SOS homophobie. Celle-ci peut prendre bien des formes. Habitué·e·s de salles de classe et lieux de travail, les bénévoles de l’association multiplient les initiatives pour toucher des publics variés et sensibiliser aux discriminations subies par les personnes lesbiennes, gaies, bies et trans’. Et quoi de plus efficace que l’humour pour toucher le plus grand nombre ?

Affiche de la soirée d'improvisation théâtrale "Fuck l'homophobie"

Faire rire, pour faire réfléchir : Fuck l’homophobie !, c’est la soirée d’improvisation contre les discriminations organisée par SOS homophobie à Lyon le 15 juin prochain. Située sur le campus de l’institut national des sciences appliquées (INSA), la salle de spectacle de La Rotonde peut accueillir près de 400 personnes. Les six comédiens et comédiennes de L'émoi divers seront sur scène pour improviser avec l’aide du public différentes saynètes sur l’homophobie, la biphobie et la transphobie, dans une ambiance aussi légère que militante. Une dizaine de bénévoles sera sur place pour représenter l’association et accueillir les spectateurs et spectatrices.

Cet événement, qui a reçu le soutien de la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH), s’inscrit dans le cadre de la Quinzaine des fiertés de Lyon. Avec cette forme de sensibilisation atypique, la délégation lyonnaise espère ainsi toucher un large public, notamment étudiant, et déconstruire les stéréotypes et idées reçues à l’origine des LGBTphobies. Un préambule parfait à la Lesbian & Gay Pride de la ville qui aura lieu le lendemain !