8. Mettrez-vous en place un plan national de prévention spécifique sur la santé sexuelle des lesbiennes ?

Alors que les hétérosexuels et les gays sont présents dans les campagnes généralistes et spécifiques de prévention des IST (infections sexuellement transmissibles), les lesbiennes sont, elles, invisibles. Ne pouvant s'identifier aux campagnes menées, elles ont tendance à intégrer une « immunité » présupposée qui est indubitablement un facteur de risque.

De plus, les IST et la santé sexuelle ne sauraient se résumer à la seule question du VIH. D'après l’Enquête sur le Contexte de la Sexualité en France (CSF) menée en 2006, les femmes ayant des relations sexuelles avec des femmes ont une prévalence plus élevée d’IST que les femmes se déclarant hétérosexuelles (12% contre 3%) et sont moins dépistées que les autres femmes pour le cancer du col de l’utérus. Enfin, le fait de n'avoir jamais eu d'enfant – caractéristique de fait plus répandue chez les lesbiennes – accentue les risques de cancers du sein. Il est donc indispensable d'informer ces femmes sur leur santé sexuelle.

Si vous êtes élu-e, mettrez-vous en place un plan national de prévention spécifique sur la santé sexuelle des lesbiennes ?
Si oui, dans quel délai ?
Si non, quelle alternative proposez-vous ?

Les réponses des candidat-e-s

Le tableau ci-dessous synthétise la réponse des candidat-e-s, l'ordre de présentation des candidat-e-s correspondant à celui du tirage au sort du Conseil Constitutionnel le 16 mars 2012

En plus du tableau de synthèse ci-dessous, vous pouvez télécharger notre analyse des réponses des 10 candidat-e-s à ces 12 questions.

Les réponses détaillées des candidat-e-s sont également disponibles en cliquant sur leur nom ou leur photo.

Les boutons verts représentent les réponses positives. Les boutons rouges représentent les réponses négatives ou jugées insuffisantes par l'association. La mention "NSP" est utilisée quand les candidat-e-s n'ont pas répondu à la question posée.

  Eva
Joly
Marine
Le Pen
Nicolas
Sarkozy
Jean-Luc
Mélenchon
Philippe
Poutou
Nathalie
Arthaud
Jacques
Cheminade
François
Bayrou
Nicolas
Dupont-Aignan
François
Hollande
Mettrez-vous en place un plan national de prévention spécifique sur la santé sexuelle des lesbiennes ? OUI NON NON OUI OUI NSP NSP NON OUI OUI

Consulter le tableau de synthèse des réponses à toutes les questions...

Les actions de SOS homophobie

A l'occasion de la Journée des femmes, SOS homophobie demande un plan national de prévention sur la santé sexuelle des lesbiennes (voir communiqué de presse) et diffuse un spot vidéo appelant les candidat-e-s à la présidentielle à mettre en place, s'ils/elles sont élu-e-s, un plan national de prévention sur la santé sexuelle des lesbiennes :