9. Inclurez-vous dans les programmes scolaires la sensibilisation à la diversité des relations amoureuses et à la question du genre, et ce dès l'école primaire ?

Les préjugés et clichés sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre naissent et se développent dès l’enfance et l’adolescence.

Ainsi, SOS homophobie alerte régulièrement les pouvoirs publics, les médias et l'opinion sur le taux de tentatives de suicide anormalement élevé chez les adolescent-e-s homosexuel-le-s et trans, lié au climat homophobe et transphobe (insultes, mises à l'écart, brimades...) qui règne souvent dans les collèges et lycées. Lutter contre la lesbophobie, la gayphobie, la biphobie et la transphobie impose donc d’agir par la prévention dès l’école.

Il ne s’agit pas de traiter des relations sexuelles, mais du sentiment amoureux ; pas de faire du prosélytisme, mais de montrer la diversité des relations amoureuses. Il s'agit également d'interroger les stéréotypes de genre. Il ne fait aucun doute que les méthodes et outils pour aborder ce sujet doivent prendre en compte l'âge des élèves et leur maturité.

Si vous êtes élu-e, inclurez-vous dans les programmes scolaires la sensibilisation à la diversité des relations amoureuses et à la question du genre, et ce dès l'école primaire ?
Si oui, dans quel délai ?
Si non, quelle alternative proposez-vous ?

Les réponses des candidat-e-s

Le tableau ci-dessous synthétise la réponse des candidat-e-s, l'ordre de présentation des candidat-e-s correspondant à celui du tirage au sort du Conseil Constitutionnel le 16 mars 2012

En plus du tableau de synthèse ci-dessous, vous pouvez télécharger notre analyse des réponses des 10 candidat-e-s à ces 12 questions.

Les réponses détaillées des candidat-e-s sont également disponibles en cliquant sur leur nom ou leur photo.

Les boutons verts représentent les réponses positives. Les boutons rouges représentent les réponses négatives ou jugées insuffisantes par l'association. La mention "NSP" est utilisée quand les candidat-e-s n'ont pas répondu à la question posée.

  Eva
Joly
Marine
Le Pen
Nicolas
Sarkozy
Jean-Luc
Mélenchon
Philippe
Poutou
Nathalie
Arthaud
Jacques
Cheminade
François
Bayrou
Nicolas
Dupont-Aignan
François
Hollande
Inclurez-vous dans les programmes scolaires la sensibilisation à la diversité des relations amoureuses et à la question du genre, et ce dès l'école primaire ? OUI NON NON NSP NON OUI NSP NON NON OUI

Consulter le tableau de synthèse des réponses à toutes les questions...

Les actions de SOS homophobie

SOS homophobie a mené sa toute première intervention auprès d'enfants en école primaire. Deux classes (CP-CE1 et CM1-CM2) d'Île-de-France ont ainsi eu l'occasion de découvrir le film « Le Baiser de la lune » de Sébastien Watel, diffusé à grande échelle depuis quelques jours, et de discuter ensuite pendant 1 heure avec des intervenant-e-s de SOS homophobie. (voir la communiqué de presse)