Rapport annuel 2016

Rapport annuel 2016 sur l'homophobieLe Rapport annuel 2016 est disponible en téléchargement gratuit. Vous pouvez également le commander au format papier sur notre site web, paiement par CB ou chèque, pour nous soutenir.

Il est frappant de constater que les violences verbales et les agressions se produisent essentiellement dans des contextes liés à la vie quotidienne, en famille, dans les lieux publics, le voisinage, au travail et dans le milieu scolaire, où les victimes sont de plus en plus jeunes. La situation est préoccupante : en 20 ans, l’homophobie ordinaire faite essentiellement d’ignorance et de rejet, s’est transformée en refus de l’égalité des droits et en violences verbales ou physiques assumées à l’égard des personnes lesbiennes, gays, bi-e-s et trans’.

Ce terrible constat nous motive encore plus pour continuer à agir, à porter haut la voix des victimes pour que personne n’oublie que chaque année, les violences et les discriminations touchent encore trop de personnes.
Bien-sûr, à force de militantisme, de combats et de fierté, nous avons obtenu des avancées.
Le vote des lois instaurant le PACS, l’aggravation des peines encourues, le délit d’injure homophobe et bien évidemment l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples de personnes de même sexe constituent de réelles satisfactions. Mais force est de constater que ces avancées, acquises dans la douleur, sont incomplètes et font persister certaines inégalités laissant le champ libre à des discriminations insupportables.

Ne laissons pas cette homophobie, cette biphobie et cette transphobie perdurer !

Nous continuerons aussi longtemps qu’il le faudra, à interpeler nos gouvernant-e- s pour obtenir la fin des discriminations et une véritable égalité des droits. Nous devons persévérer pour obtenir l’accès à la PMA pour toutes les femmes, pour simplifier les procédures de changement d’état civil pour les personnes trans’, pour permettre le don du sang en se basant sur les comportements à risques plutôt que sur l‘orientation sexuelle... Plus généralement, nous devons rester mobilisé-e- s pour porter nos revendications politiques plus haut et fort que nos opposant-e- s. 2016 nous donnera l’occasion de solliciter les futur-e- s candidat-e- s, pour rappeler à certain-e- s leurs engagements et à d’autres que nos droits, comme nos vies ne peuvent reposer sur des dogmes ou des stéréotypes.

Au-delà de la sphère politique, notre engagement collectif, nos actes quotidiens, notre visibilité, notre détermination à mener des actions militantes constituent le cœur de notre lutte contre l’homophobie, la biphobie et la transphobie : nous continuerons autant que nécessaire à soutenir les victimes de LGBT-phobies, à déconstruire les préjugés, à sensibiliser les publics jeunes et adultes, à dénoncer tous les actes ou propos insultants, violents, discriminants, et bien-sûr, à être visibles.

Fichier attachéTaille
Icône PDF Rapport annuel 201610.75 Mo