Victime ou témoin ?

Témoignez via notre ligne d'écoute anonyme, chat'écoute ou en ligne. Soutien et accompagnement juridique selon la nature du dossier

Milieu scolaire ou professionnel

SOS homophobie est habilitée à effectuer des interventions de prévention contre l'homophobie en milieu scolaire (agrément national) ou professionnel

Soutenez SOS homophobie

Vous pouvez faire un don, adhérer, visiter notre boutique en ligne, voire vous engager à nos côtés dans toute la France !

SOS homophobie publie le Rapport annuel 2015 sur l'homophobie

Ce 19ème Rapport annuel, rendu public le 12 mai 2015, offre une analyse thématique des témoignages reçus par l'association (agressions physiques, agressions verbales, homophobie au travail, dans le cadre de la vie quotidienne, mal de vivre...). Il constitue une référence qui permet de présenter chaque année l'évolution de l'homophobie et de la transphobie en France.

Découvrez-en plus sur le Rapport annuel 2015, dès à présent comment l'obtenir ou devenir bénévole !

Marre de l'homophobie ? Rejoignez SOS homophobie !

Marre de l'homophobie ? Rejoignez SOS homophobie !

SOS homophobie lutte contre les violences et les discriminations envers les personnes lesbiennes, gays, bi et trans : soutien aux victimes et leur accompagnement, prévention d'actes homophobes, biphobes et transphobes, et militantisme pour l'égalité des droits.

Vous voulez vous investir pour faire reculer les préjugés ? SOS homophobie recrute des bénévoles partout en France. Venez à notre rencontre !

Enquête sur la visibilité des lesbiennes et la lesbophobie

Le 5 mars 2015, SOS homophobie publie le rapport « Enquête nationale sur la visibilité des lesbiennes et la lesbophobie ». Ce document est le premier de ce type en France. Aucune enquête n'avait encore interrogé les lesbiennes sur la visibilité de leur orientation sexuelle et jamais un nombre aussi important de femmes (7 126) n'avait témoigné sur la lesbophobie.

L'objectif de l'enquête est double : d’une part, établir la visibilité que les lesbiennes accordent aujourd’hui à leur orientation sexuelle et, d’autre part, déterminer la part d'entre elles qui se déclarent victimes de lesbophobie.

Accéder à la page vous permettant de télécharger ou commander ce rapport...

Vers une reconnaissance de la diversité des modèles familiaux et de toutes les formes de parentalité

SOS homophobie salue plusieurs positions et décisions qui ont été annoncées cette semaine et qui doivent permettre une meilleure reconnaissance de la diversité des modèles familiaux et de toutes les formes de parentalité dans notre pays.

La lutte contre l’homophobie intégrée dans les programmes scolaires, une décision exemplaire

Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a, aujourd’hui, rendu publics les programmes du nouvel enseignement moral et civique. SOS homophobie salue avec force l’intégration de la lutte contre l’homophobie dans les programmes scolaires de l’école élémentaire et du collège (http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?pid_bo=32675).

SOS homophobie soutient la presse LGBT

Au cours des dernières semaines, nous avons appris avec regret les difficultés financières auxquelles faisaient face deux des principaux titres de la presse française LGBT (lesbienne, gay, bi et trans), Yagg et Têtu. SOS homophobie leur apporte son entier soutien.

Trois ans après l’élection de François Hollande, quel bilan ?

En 2012, les candidat-e-s à l’élection présidentielle répondaient au questionnaire envoyé par SOS homophobie et portant sur nos douze principales revendications en matière de lutte contre l’homophobie et la transphobie. Trois ans après, le président de la République a-t-il tenu les promesses du candidat Hollande ? À la veille de la Marche des Fiertés LGBT de Paris, SOS homophobie dresse un bilan… mitigé (www.sos-homophobie.org/quel-est-le-bilan-de-francois-hollande-trois-ans-apres-son-election).

Don du sang : célébrer la vie... et l'exclusion ?

Le 14 juin est la Journée mondiale des donneurs de sang. Pour cet événement, l'Etablissement français du sang (EFS) a lancé une campagne de communication sur le thème "Célébrons la vie. Donnons notre sang". SOS homophobie rappelle qu'aujourd'hui, le don du sang est toujours interdit à vie aux hommes gays et bisexuels. Cette exclusion entretient les stéréotypes et les préjugés à leur égard et nourrit ainsi la gayphobie et la biphobie.

Syndiquer le contenu