Fonds SOS homophobie

Logo Fonds SOS homophobieEn avril 2019, 25 ans après sa création, SOS homophobie décide de créer un fonds de dotation pour renforcer l'aide et l’accompagnement des victimes de violences et de discriminations LGBTphobes. 

Les violences LGBTphobes existent bel et bien. Elles touchent toutes les personnes LGBT+ sur l’ensemble du territoire : dans les campagnes, dans les grandes ou dans les petites villes et dans tous les milieux sociaux. Ces violences ont des conséquences réelles sur les victimes : repli sur soi, échec scolaire ou échec au travail, dépression, risque de tentatives de suicide plus élevé. Les victimes ont besoin de notre soutien.

Le Fonds SOS homophobie permet de financer des actions d'aide et d'accompagnement des victimes de LGBTphobies :

  • prise en charge de frais de justice ou de frais médicaux suite à des situations de violences LGBTphobes ;
  • aide financière des victimes dans le besoin et pour qui la Justice ne permet pas une réponse assez rapide ou adaptée (changement de travail, de domicile…) ;
  • constitution en partie civile de SOS homophobie aux côtés de victimes.

Le Fonds SOS homophobie œuvre également pour faire reculer les LGBTphobies au travers d'actions de prévention :

  • développer les interventions dans les collèges et les lycées partout en France ;
  • mettre en place des campagnes de sensibilisation, d’information et de prévention ;
  • financer la création d'outils de prévention.

TRANSMETTRE UNE SOCIÉTÉ OU CHACUN·E POURRA ÊTRE, VIVRE ET AIMER LIBREMENT

En transmettant tout ou partie de votre patrimoine au Fonds SOS homophobie, vous nous permettez de financer durablement des actions d'aide aux victimes et de prévention des LGBTphobies.


Pour obtenir plus d'informations, vous pouvez envoyer un mail à


Pourquoi créer un fonds de dotation ?

SOS homophobie a créé ce fonds pour financer et promouvoir toutes les actions ou les projets de soutien aux victimes et de prévention des LGBTphobies. Les libéralités (legs, donations et assurances-vie) sont un mode de soutien indispensable à la pérennité d’une association comme SOS homophobie qui est financée principalement par des particuliers (dons et adhésions). SOS homophobie n’étant pas reconnue d’utilité publique mais d’intérêt général, elle n’est pas habilitée à recevoir des libéralités directement, mais le Fonds SOS homophobie peut les percevoir.